Mission sur Oneiros (par Saga)

Mission sur Oneiros

Une Nouvelle écrite par Saga, publiée le 28 Avril 2011.

Mission sur Oneiros

USS-Enterprise


Date stellaire 46580.2, quart delta.

Quart de repos pour les équipes de travail, l'Enterprise USS-1701-D, vaisseau Amiral de Starfleet viens de quitter la station DS9 depuis dix-sept heure et fait route vers la base 97 pour y subir une épuration de toutes les particules accumulées au cours de ses voyages.

Sur la passerelle, le Commandeur Data attend patiemment la relève qui ne devrait plus tarder.

Suggérer la patience en parlant du Commandeur Data peut paraître inadéquat, la nature même de l'officier le mettant à l'abri des émotions.

- " Lieutenant Sheila Felton pour la passerelle. " Fit une voix féminine dans le système de communication interne.

- " Passerelle, Commandeur Data, j'écoute ? "

- " Data, Timothée a disparus. "

Imitant à la perfection les ressorts d'un cerveau humain, la mémoire de l'androïde transmis à son cortex positronique les données relatives à Timothée et à sa mère adoptive l'officier Sheila Felton.

Timothée était un jeune garçon qui c'était pris d'amitié pour Data lors du sauvetage de l'USS-Vico, depuis il gardait un contact étroit avec l'androïde.

- " Il est sans doute sorti de vos quartiers. "

- " Non Commandeur, le panneau d'entrée est verrouillé, il n'a pu sortir. Il a vraiment disparu. "

- " Je vous rappelle. " Répondit Data. " Enseigne localisation de Timothée Felton. " Ordonna-t-il ensuite au jeune officier de la console des opérations.

- " A vos ordres Monsieur........ Timothée Felton n'est pas à bord. Sa dernière localisation enregistrée est sa chambre dans les quartiers de sa mère..... Ensuite il a disparu. "

- " Disparus ? " Répéta Data avant de tapoter son combadge.

- " Data à Worf. "

Pas de réponse.

- " Data à Worf. " Recommença-t-il

Toujours aucune réponse.

- " Data à Worf. "

- " Monsieur, ... " Ce n'était pas l'officier de sécurité qui venait de répondre mais l'Enseigne des Opérations. " .... le Commandeur Worf n'est pas à bord, il est resté sur la station DS9 ainsi que le Capitaine et le Premier Officier. "

- " Ils sont restés sur DS9 ? Je suis donc le seul Officier Supérieur à bord ? "

- " Oui, Monsieur, vous êtes seul. "

Le Capitaine, le Premier-Officier ainsi que le Responsable de la sécurité absents voila qui était contraire à touts les règlements de Starfleet.

- " Data j'ai besoin de vous, ne m'abandonnez pas... " Fit à ce moment la voix du Lieutenant Felton dans l'interphone.

Tout en attendant cela Data se leva et se prépara à sortir de la passerelle.

- " Monsieur le règlement Starfleet numéro 20-09-960-46 alinéa D interdit à l'Officier supérieur de quitter la passerelle lorsque le bâtiment est en danger. " Lui fit remarquer l'Enseigne.

- " Mais nous ne sommes pas en situation de danger ? " Fit Data, surpris.

- " Data vous êtes le seul officier supérieur présent à bord, le simple fait que vous quittiez la passerelle met le vaisseau en danger. " Fit une voix familière derrière lui.

Data se retourna et se retrouva en face de Wesley Crusher.

- " Enseigne Crusher ! Mais que faite-vous à bord ? Vous nous avez quittés il y a deux ans quatre mois et huit jours. "

- " Mais non Data. Je suis revenu, vous le savez bien. Et doit-je vous rappeler que je ne suis plus Enseigne mais Amiral. Vous me devez donc le respect."

- " Oui, Monsieur. "

- " Alors qu'attendez-vous pour vous rendre sur le pont huit, on vous y attend. "

- " Oui, Monsieur. A vos ordres Monsieur. "

* * * * *

- " Lieutenant racontez-moi dans quelle circonstance avez-vous constaté la disparition de votre fils ? "

- " Vers minuit en revenant de mon service, j'ai comme tout les soirs regardé dans sa chambre afin de voir si tout allait bien. Il n'était pas là, j'ai cherché partout, j'ai vérifié la porte d'entrée, ensuite je vous ai appelé. "

A ce moment, un son se fit entendre.

- " Hummm, hummm. "

En enttendant ce murmure Data et Sheila se tournèrent en même temps vers la source du bruit, le propre lit de Timothée. Lit d'où émergea une tête aux cheveux ébouriffés. Le jeune homme était de nouveau présent.

- " Où étais-tu passé mon garçon ? " Demanda Data.

- " Nulle part. " Répondit Timothée

- " Ce n'est pas possible, ta mère et moi nous avons fouillé ces quartiers et tu n'y étais nulle part. "

- " C'est bien ce que j'ai dit. J'étais nulle part. " Répondit l'enfant.

Tout en parlant, Data se tourna légèrement vers Sheila afin d'avoir son soutien, lorsque l'Androïde constata qu'elle avait disparu, il regarda ensuite vers le lit, là aussi : plus personne. De nouveau il se retrouvait seul.

Impossible, il est impossible que deux personnes puissent comme cela disparaître aussi rapidement de la pièce, impossible ? A moins ? A moins que ce soit lui qui ait perdu le sens des réalités ?

Il interrogea son horloge interne.

Date stellaire 0000.00 HL 00.00...

Cela ne correspondait à rien. Il compta lentement jusqu'à dix et interrogea de nouveau son horloge.

Date stellaire 0000.00 HL 00.00

- " Ordinateur quelles heures est-il ? "

- " Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde. "

- " La date ? "

- " Date stellaire 0000 point 00. "

- " Ordinateur énonce l'heure exacte. "

- " Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde. "

- " En boucle. "

- " Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde... Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde... Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde...... Il est exact... "

- " Ordinateur stop. "

Le silence retomba dans la pièce.

- " Data à salle des machines. "

Pas de réponse.

- " Data à salle des machines. "

Pas de réponse.

- " Ordinateur met moi en liaison avec le combadge le plus proche. "

Aussitôt le signal d'appel d'un combadge retentit dans la petite salle de bain attenante.

Dégainant son fuseur Data poussa doucement la porte de la pièce d'eau.

* * * * *

Au centre de la pièce flottait une bulle de savon dans lequel un combadge était emprisonné et c'est de celui-ci que le bruit sortait.

Toujours sur la défensive Data tendit la main et effleura la bulle scintillante.

Lieu inconnu


Un brusque éclair de lumière aveuglante éclata et Data se retrouva ailleurs. Tout ce qui faisaient le décor habituel de l'Enterprise faisaient maintenant place à un couloir de pierre d'un autre siècle.

Après quelques minutes pendant les quelles il tenta en vain de correspondre avec le vaisseau il décida d'explorer la sombre bâtisse.

Il suivit le couloir vers une porte entrouverte d'où sortaient des voix. Prudent, il dressa l'oreille. Un homme à la voix grave parlait avec une femme...

- " Tout de même, cette histoire de gosses qui apparaissent comme cela de nulle part m'inquiète ! " Dit-il. " Tous les enfants des villages voisins ont été capturés. Je ne comprends pas d'où ils sortent tous ! "

- " Probablement des fils de ces maudits chiens qui essaient de nous rouler ! Non. Moi, ce qui m'intrigue, ce sont les vêtements du dernier. Cela me rappelle quelque chose, mais quoi ? "

Data s'avança légèrement pour tenter de voir leurs visages. Ils étaient tous deux de dos, face à un énorme feu ouvert.

- " Avez-vous des nouvelles du gardien ? "

- " Il semble que lui et ses congénères rôdent du côté des basses terres. Ne vous inquiétez pas, vous les verrez bien vite rappliquer lorsqu'ils auront tout dévasté là-bas ! "

Data ne put entendre la suite, ce qu'il avait d'abord pris pour une statue et qui se révéla être un animal moitié chien, moitié lézard se retourna vers la porte en émettant un puissant raclement de gorge. Il était repéré.

* * * * *

L'Androïde eut à peine le temps de se cacher dans un recoin du sombre couloir lorsque l'homme sortit de la pièce en scrutant le couloir d'un air soupçonneux.

Ensuite il fit marche arrière en prenant soin de refermer la lourde porte de bois.

Data ne savait trop que faire. D'une part, en restant là il risquait de se faire repérer et de rester dans l'ignorance des intentions de ces gens ? D'autre part, il se devait de ramener Timothée dans le vaisseau et pour cela il avait besoin d'informations.

Finalement il sortit du bâtiment qui se révéla être un immense château de facture médiévale terrestre et suivit un chemin qui le menas directement à un petit village.

Village


Les vieilles maisons étaient toutes endormies. Pas la moindre lumière. Pas le plus petit bruit. Il n'était pas un spécialiste des milieux ruraux primitif mais cela lui semblait plus qu'insolite. Le village tout comme la forêt et la campagne alentours semblaient endormi

Soudain il vit trois grands chiens noirs. L'un d'eux devait l'avoir repéré, car il se mit à courir dans sa direction.

C'est à ce moment qu'il sentit une main vigoureuse sur son épaule. L'instant d'après, il se retrouvait à l'intérieur de l'une des maisons, face à un paysan effrayé...

- " Ce sont des espions du Gardien. " Lança-t-il.

Le Gardien ? Où avait-il entendu prononcer ce nom ?

- " Tu n'as jamais entendu parler du Gardien, le maître des loups ? "

- " Oui.... Non.... Peut-être .... Je ne sais plus " Répondit Data tout en se rendant compte du ridicule de sa réponse, il était un androïde, il ne pouvait rien oublier sans l'avoir lui-même voulu.

C'est donc par la bouche du paysan qu'il apprit ce qui se passait dans ce curieux pays.

* * * * *

Il y a plusieurs années un couple d'aventuriers sans scrupule a tué le seigneur du château ainsi que sa famille et depuis, force les habitants à travailler pour eux.

Il y a deux lunes un groupe de paysans révoltés ont essayé de prendre d'assaut le château afin de se libérer de la tyrannie.

C'est alors qu'est apparu le Gardien et sa meute de loups sanguinaires. Les deux usurpateurs terrorisés, s'étaient abaissés jusqu'à conclure un pacte avec le Gardien, le maître des loups.

Les exigences du Gardien étaient simples. Dorénavant toutes les bêtes de la fôret lui appartenaient à lui et à ses loups ainsi que le bétail, ils pourraient venir lui et ses bêtes de l'enfer prélever ce qu'ils voulaient sans que nous puissions nous y opposer.

En échange, le Gardien garantirait l'ordre en faisant régner la terreur. Car lorsque lui et ses animaux foncent sur leurs victimes, il n'est jamais question de pitié.

C'est à la même époque que la reine fit emmener tout les enfants du village en otage.

- " Et vous n'avez rien fait depuis ? " Demanda Data.

- " Nous avons peur pour nous et nos enfants. Un groupe de chasseur a essayé de tuer le Gardien mais c'est impossible, il est protégé par un charme magique qui le rend invulnérable à toute les armes. D'après la légende seule l'épée de Scotty le magicien pourrait en venir à bout, mais lui aussi a été fait prisonnier par le Gardien. "

- "Vieil homme, la magie n'existe pas, " déclara Data. " Pour toute situation critique, il y a une solution logique".

- " Je croyais entendre un de mes vieux amis au sang vert. " Fit une voix derrière lui.

Data se retourna, devant lui se tenait un homme d'une quarantaine d'année portant l'ancienne tenue bleue des officiers scientifiques de Starfleet.

- " Monsieur ? "

- " Alors jeune homme l'on ne reconnait plus ses amis ? "

- " Je vous connais ? " Demanda Data.

- " Mais oui, rappellez-vous. Il y a six ans juste après votre affectation sur l'Enterprise. "

Le cerveau positronique de Data chercha plus profondément, l'officier lui était inconnu, quoique la voix lui rappelait quelqu'un. Mais qui ?

- " Et comme cela ? "

L'Officier changea de visage et de vêtement, c'était maintenant un très vieil homme.

- " Amiral McCoy ? "

- " Enfin. Tu permets une minute. "

Le docteur McCoy repris sa forme première.

- " Je me préfère comme cela. Mon arthrite me fait moins souffrir. "

- " Que faites vous ici ? " Demanda Data.

- " Je viens vous remettre sur le droit chemin. Vous pensez trop en terme de logique et de statistique. L'univers n'est pas régi par ces lois, l'univers c'est le chaos. Plus vite vous aurez compris cela, plus vite vous pourrez me venir en aide à votre tour, "

- " Vous aider ? Vous êtes en danger ? " S'inquiéta Data

- " Nous sommes tous en danger mon ami. Je vous attends, venez vite. "

Sur ces dernières paroles le docteur disparut.

- " Que me disais-tu étranger ? " Demanda le paysan.

- " Rien je répondais au docteur McCoy. "

- " A qui ? "

- " Au docteur McCoy ? L'homme qui était avec nous il y a quelques instants. "

- " Mais il n'y a personne.... Nous sommes seuls... Vous êtes seul. "

En entendant cela Data qui s'était un moment tourné vers la fenêtre revint vers le vieux paysan... plus personne.

- " Monsieur ? "

Pas de réponse.

- " Monsieur où êtes-vous ? "

Toujours pas de réponse.

* * * * *

De nouveau il se retrouvait tout seul.

Que se passait-il donc ici ? Et dans quel univers tourmenté se retrouvais-il ?

Sa matrice positronique tournait à plein régime mais malgré cela aucune explication ne le satisfaisait.

Il décida donc de sortir et de continuer l'exploration.

* * * * *

Une fois dehors il tourna le dos au château et prit la direction de la forêt.

Il avait à peine fait quelques mètres qu'il buta sur un obstacle invisible.

Tout d'abord surpris, encore une émotion, il tandit la main vers l'obstacle qu'il effleura du bout des doigts.

Lorsqu'on éffleure un champ de force la sensation est électrique et légèrement chaude. Rien de tel ici, c'était froid et lisse comme de l'acier, par contre à l'endroit où l'androïde passa la main l'horizon trembla légèrement.

Il avait déjà vu cela. Mais où ?

* * * * *

Tout à coup, il comprit...

Une matrice holographique ! Il était dans une matrice holographique.

Voila pourquoi rien n'était logique, le programme devait être déréglé et influencer sur sa propre matrice mémorielle.

- " Ordinateur. Fin de programme. "

Pas de changement

- " Ordinateur. Procédure d'arrêt d'urgence, autorisation Data, petit chapeau vert, vingt deux. "

Rien.

- " Allons Data, cela ne peut être aussi simple. " Fit la voix de McCoy.

- " Docteur où êtes-vous ? Je ne vous vois pas. "

- " Trop de logique mon ami, laissez-vous bercer par le chaos. "

- " Capitaine c'est vous qui essayez de communiquer avec moi depuis l'extérieur ? "

- " Il n'y a rien à l'extérieur, seulement le vide, le froid absolu et la certitude de la mort. "

- " Mais ... "

- " Mais, mais, mais, quoi méééé, ? Vous prendriez-vous pour une chèvre ? "

Ensuite ce fut de nouveau le silence.

* * * * *

Résumons se dit Data.

Je suis dans une chambre holographique, soit sur l'Enterprise, soit sur la station, le programme est prit de folie et refuse toute commande. De plus il influence ma propre matrice positronique. Cela est déjà arrivé avec le programme Ouest sauvage.

Dans ma situation mes deux meilleures options sont soit l'intervention extérieure du capitaine Picard ou du commandeur Sisko suivant l'endroit où je me trouve, soit aller au bout du programme qui se coupera alors de lui-même.

Dans un cas comme dans l'autre le mieux est de retourner vers le pseudo château et avec un peu de chance je pourrais intervenir directement sur l'arche de commande.

Châteaux


Data se trouvait au pied de la muraille de pierre, muraille maintenant dépourvue de la moindre entrée bien qu'il ait pris à rebours le même chemin qui l'avait mené au village.

Il s'était douté qu'entrer serait plus difficile que de sortir mais il n'avait jamais imaginé que la porte allait disparaître.

- " Utilise la corde. " Fit de nouveau la voix fantôme de McCoy.

- " Quelle corde ? "

- " Celle-ci. " Dit la voix et effectivement une corde faite de fil brillant apparut sous les yeux de Data.

Une corde d'or maintenant. " Le programme pédale dans la semoule. " Aurait dit Geordi.

Data évalua la hauteur de la muraille et de la corde d'or ainsi que ça souplesse.

Il lanca la corde, celle-ci s'accrocha à la première tentative et l'androïde commença à monter le long de la muraille de pierre.

Une fois le parapet passé la corde s'enroula d'elle-même et prit la forme d'un ballon d'enfant, un ballon bleu.

- " Maintenant mon ami, suivez la boule bleue. "

* * * * *

Après une dizaine de minutes de marche à travers de sombres corridors Data et son étrange guide arrivèrent devant une massive porte de chêne fermée par deux solides madriers de bois.

Là le ballon fit encore deux ou trois rebonds sur le sol et disparut.

Comprenant qu'il était arrivé à destination Data enleva les deux madriers et après avoir ouvert la lourde porte pénétra dans une cellule.

Au fond de celle-ci sur un tas de paille humide se tenait un très vieil homme que Data bien qu'il ne l'ait jamais vu, reconnut instantanément.

Il s'agissait du magicien.

* * * * *

- " Que viens-tu faire ici ? " Demanda le Magicien.

- " C'est plutôt à moi de vous demander pourquoi vous m'avez guidé jusqu'a vous ? " Demanda Data.

- " Impossible. J'ai invoqué les puissances protectrices pour qu'elles m'envoient des enfants innocents et non des adultes perverti par la peur de la mort. " Répondit le Magicien.

- " C'est vous qui avez attiré ici Timothée ? "

- " Timothée ? Je ne connais pas de Timothée. "

- " C'est l'enfant qui a disparu de mon vaisseau. "

- " Humm un enfant a disparu. Oui c'est possible que ce soit moi, j'en ai attiré tellement vers le château depuis des années. "

- " Mais pourquoi ? " Demanda Data.

- " Pour l'épée voyons. Pour l'épée magique de Scotty seule l'épée pourra venir à bout de la reine et sauver le pays. Comme elle ne pouvait pas la détruire, la Reine l'a déposé au fond d'une grotte derrière une porte magique que seul une personne encore ignorante de la signification de la mort pourra franchir. C'est pourquoi depuis des mois j'attire des enfants de partout mais aucun n'a encore réussi. "

- " Timothée n'aurait pu vous aider, il a déjà fait l'expérience de la mort. Et d'une façon des plus brutales par la mort de ses deux parents. " Déclara Data

- " Alors il aura échoué comme les autres et se trouve maintenant enfermé dans l'entre-temps. "

- " Je dois le sortir de là et le ramener à sa mère. "

- " Tu ne doutes de rien homme aux yeux jaunes, il n'y a qu'un moyen de les libérer, il faut récupérer l'épée et tuer la reine. " Répondit le Magicien avec aplomb

- " J'irai. Où se trouve cette porte ? "

- " Elle est partout. Il suffit de l'invoquer par une formule magique. "

Le magicien prit une grande aspiration et dit qu'une voix forte.

- " Ordinateur, arche. "

Et l'arche apparut avec en son centre la porte de l'holodeck.

Depuis l'arche Data commanda l'ouverture de la porte. De l'autre côté de celle-ci il reconnut l'architecture des coursives de l'Enterprise.

USS-Enterprise


Tu tuu tuuu.

Une fois dans la coursive Data tapota son combadge.

- " Data à passerelle ? "

- " Commodore Data, je suis heureux de vous entendre, nous avions tous peur de vous avoir perdu. Êtes-vous en bonne santé ? "

- " Je suis parfaitement opérationnel Capitaine. " Répondit l'androïde.

Tu tuu tuuu.

- " Alors allez directement à la salle des machines, Geordi a besoin de vous. "

- " A vos ordres. Data terminé. "

* * * * *

Dans la salle des machines Data trouva Geordi en train de farfouiller dans la console centrale.

- " Vous avez demandé à me voir Geordi ? "

- " Ha Data ! " Fit le chef mécanicien en se levant. " Il était temps que vous arriviez. J'ai quelque chose à vous remettre."

Tu tuu tuuu.

Geordi partit vers la remise de matériel de la salle des machines et revint avec un injecteur a plasma.

- " Voila Data c'est pour vous. "

Data prit l'instrument et le regarda attentivement.

- " Geordi que suis-je sensé en faire ? "

Tu tuu tuuu.

- " Mais Data, c'est l'épée de Scotty, l'épée qui nous débarrassera de la reine et mettra fin à la tyrannie. "

- " L'épée ? Mais ce n'est pas possible ! Je suis sorti du programme ! Ordinateur quelle heure est-il ? " Cria Data plus qu'il ne demanda.

- " Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde... Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde... Il est exactement 0 heure 0 minute 0 seconde...... Il est exact... "

- " Nonnnnn..... " Hurla l'androïde en tombant à genou les deux mains sur la tête.

Tu tuu tuuu.

- " Allons mon petit ne faite pas l'enfant. Il est temps de faire votre devoir. " Fit le docteur McCoy derrière lui.

Tu tuu tuuu.

- " Non. " Répondit l'androïde.

- " Officier faites votre devoir. " Répéta McCoy.

Tu tuu tuuu.

- " Non. "

Tu tuu tuuu.

- " Faites votre devoir, c'est un ordre Monsieur Data. "

Cette fois ce n'était plus le fantôme du Docteur McCoy qui avait parlé mais le Capitaine Picard. Un Capitaine Picard jeune, très jeune en uniforme d'Enseigne de Starfleet.

Tu tuu tuuu.

- " Non, non, non... " Répétait d'une voix de plus en plus faible un Data maintenant couché sur le sol.

Tu tuu tuuu, tu tuu tuuu, tu tuu tuuu.

* * * * *

Tu tuu tuuu, tu tuu tuuu, tu tuu tuuu.....

Data se redressa et d'une main effleura son combadge posé à ses cotés.

- " Data j'écoute. "

- " Monsieur Data, ici Deanna, votre quart commence dans trois minutes et comme je ne vous ai pas encore vu, je me suis permis de vous appeler. "

- " Vous avez bien fait. "

- " Data, votre voix est étrange, auriez-vous passé une mauvaise nuit ? "

- " Non. J'ai seulement fait l'expérience de mon premier cauchemar. C'est une expérience fascinante. "

- " Il ne faut pas avoir peur des songes c'est le plus beau cadeau que les dieux ont fait aux hommes avant de disparaître à jamais. Bonne journée. Troi terminé. "

Data s'habilla en vitesse et s'empressa de quitter ses quartiers afin de prendre son service.

Avant de sortir, il se permit quand même une dernière vérification.

- " Ordinateur, quelle heure est-il ? "

- " Il est exactement 6 heures 8 minutes 12 secondes HL. "

F I N

Commentaires sur cette NouvelleAucun Commentaire

Aucun Commentaire
Poster le Premier Commentaire

Les Nouvelles de Saga

Defiez nos Quizz

Relever le défis ...

Un message d'espoir (Part.2)

Fiche Episode ...

"Six biffetons pour douze cocons."

V - Première Partie

Elias Taylor

Muon

Le muon est, selon le modèle standard de physique des particules, le nom donné à deux particules élémentaires de charge positive et négative. Les muons ont une masse 207 fois [...]

Fiche Scientifique ...

Le retour des Archons

Le retour des ArchonsL'équipage de l'Enterprise est chargé d'enquêter sur la disparition de l'USS Archon, un vaisseau de la Fédération disparu en 2167. Il s'avère que le vaisseau été détruit par un ordinateur très évolué, nommé Landru, chargé de la gestion et de la protection de la planète.

En ligne

71 visiteurs en ligne

aucun membre connecté

449 membres inscrits
Valid XHTML  Valid CSS Valid CSS

Back To Top